Le mot du maire

Faire entendre sa voix

C'est déjà la rentrée, après un bel été (caniculaire) où notre ville a débordé d’énergie : pas un jour sans un événement, sans une animation. La 3e édition de Joigny plage a vu sa fréquentation dépasser les 5 000 personnes, les "Nuits maillotines" pour leur 21e édition, ont fait le plein, pour ne citer que deux exemples. Les initiatives associatives en charge de la jeunesse ont elles aussi fait le plein, centre aéré des Aventuriers ou passeport vacances de l'USJ. Je suis fier que notre ville puisse permettre à ceux qui restent ou partent peu en vacances de trouver dans leur ville de quoi passer un bel été.

La rentrée s'annonce aussi riche en événements, avec entre autres en septembre la 4e édition des "Bouchons de Joigny", les journées du patrimoine et la fête des associations et du sport. C'est à travers ces animations et événements que votre ville renforce son attractivité. Je veux ici remercier l'ensemble du personnel communal et les bénévoles des associations ; c'est aussi grâce à eux que Joigny attire un très large public.

Le 6 septembre prochain, nous célébrerons le premier anniversaire du cinéma Agnès Varda. Quelle joie pour l'équipe municipale que de voir que ce projet pour lequel nous avons tant travaillé trouve son public malgré les critiques incessantes de nos opposants. En effet, à cette date, nous aurons dépassé les 25 000 spectateurs. Incroyable, non ?

Parmi les nouveautés de la rentrée 2018, notons la création d'un restaurant scolaire au groupe scolaire Albert Garnier, les élèves de cette école n'auront que la rue à traverser : finis les longs trajets en car pour aller manger à l'autre bout de la ville. L'autre nouveauté pour nos enfants c'est l’exigence que nous avons voulue dans les assiettes de nos cantines, avec des produits locaux issus de circuits courts et une composante bio par semaine. Le but est d'améliorer la qualité des repas et de soutenir l'économie locale.

Notre inquiétude pour cette rentrée concerne l'effectif de notre brigade de gendarmerie, avec laquelle nous coopérons au quotidien. Le nombre des gradés est passé de 9 à 2 en l'espace de quelques semaines. Nous avions alerté madame Nicole Belloubet, ministre de la Justice, garde des Sceaux, lors de sa visite à Joigny en mai, puis nous avons écrit à monsieur Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur, pour tirer le signal d'alarme et faire entendre la voix de tous les Joviniens, qui ne veulent pas que l’État les abandonne, car la sécurité des biens et des personnes est avant tout la mission première de l’État. Avec Nicolas Soret, mon premier adjoint, président de la CCJ et conseiller départemental, nous serons reçus à Paris à la mi-septembre par le général Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie nationale. Auprès de lui, nous ferons entendre votre voix, la voix des citoyens qui exigent que l’État remplisse ses missions régaliennes. Vous pouvez compter sur nous.

 


Votre dévoué maire

Bernard MORAINE

Twitter Facebook Google Plus email

Mairie :

  • 3 quai du 1er Dragons, 89300 Joigny
  • Les lundis, mardis et jeudis de 14h à 18h
  • Les mercredis de 9h à 12h30 et de 14h à 18h
  • Les vendredis de 9h à 12h30 et de 14h à 16h.
 
Tél 03 86 92 48 00 / Fax 03 86 92 48 01
Top