Toute l'histoire de la ville est marquée par ses vignerons et la réputation du vin jovinien.
Ces traces se retrouvent dans l'architecture, les vitraux des églises et les décors des maisons à pans de bois.
La qualité du vin de Joigny est incontestable, sa présence à la table des rois de France en témoigne.

La ville s’est bâtie entre la forêt, les vignes et la rivière Yonne dès le Xe siècle et ces trois éléments naturels vont ensemble faire sa force : le bois pour les maisons et les tonneaux, le vignoble pour le commerce et l’eau pour le transport fluvial du bois et du vin. La première trace écrite mentionnant la vigne à Joigny est attestée en 1082 et les vignobles vont s'étendre tout au long de l'époque médiévale, permettant le développement de la ville. A son apogée en 1776, le vignoble comptait 574 hectares. Après sa destruction par le phylloxera à la fin du XIXe siècle, le vignoble fut en cépages Pinot gris et Pinot noir et l'appellation Bourgogne vint couronner le travail des vignerons.

Les coteaux exposés au sud, surplombant la vallée et la ville, sont adossés au plateau du Pays d'Othe. La vigne repose sur une terre très particulière d'argile à silex, reposant sur un sous-sol calcaire du Turonien.

Aujourd'hui, une quarantaine d'hectares de vignes sont en production. Ils sont plantés en Pinot gris, Pinot noir et Chardonnay sur l'aire d'appellation Bourgogne Côte Saint-Jacques, en Pinot noir pour le Bourgogne rouge et en Chardonnay pour le Bourgogne blanc.

En savoir plus :
Le vignoble de Joigny
Les vignerons de Joigny

Vendanges dans le vignoble jovinien


Twitter Facebook Google Plus email

Mairie :

  • 3 quai du 1er Dragons, 89300 Joigny
  • Du lundi au jeudi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h
  • Vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 16h30.
 
Tél 03 86 92 48 00 / Fax 03 86 92 48 01
Top